La structure propriétaire

La question de la propriété des entreprises est aujourd'hui l'une des plus urgentes – car à l'origine de la plupart des problèmes auxquels nous devons faire face.

Cette question de la propriété des entreprises est celle du contrat social établi entre l'initiative individuelle d'une part et le capital nécessaire pour la réaliser d'autre part. La notion de propriété doit y prendre un sens nouveau, élargi à la responsabilité des entreprises face aux conséquences humaines et environnementales de leurs activités. La structure de L'Aubier est notre manière de répondre à cette question. Elle s'est différenciée au fil des ans pour s'adapter aux besoins. À une société anonyme à but idéal structurée de manière adéquate s'est ajoutée une fondation, aujourd'hui reconnue d'utilité publique, puis une association de soutien et finalement une seconde société anonyme pour l'exploitation de la ferme-fromagerie.

L'Aubier Ferme SA

Première activité de L'Aubier à Montezillon dès 1979, elle a dû être détachée de L'Aubier SA et constituée de manière autonome en 2001 pour répondre aux exigences en matière de paiements directs. Pour cela, l’exploitation agricole et la fromagerie – sans les terrains ni le bâtiment agricole – ont été vendues avec l’inventaire à l’agriculteur. Son cadre juridique a ainsi été pendant 20 ans celui d’un agriculteur indépendant avec ses collaborateurs.

Dès 2020, avec la transmission de la ferme en de nouvelles mains, nous avons créé L'Aubier Ferme SA. Loïc Humberset, agriculteur biodynamiste, et Filippo Valvassori, fromager, en sont les responsables et forment le conseil d'administration. Pratiquement, elle est gérée comme les autres activités avec des rencontres régulières basées sur une transparence de la gestion et des comptes. Ses actifs sont financés par son capital-actions et par L'Aubier Partenaires.

L'Aubier Partenaires

Association de soutien avec pour but d’encourager et de promouvoir la part d’engagement idéal dans les activités de L'Aubier. Son comité est formé de Christoph Cordes, Marc Desaules, Anita Grandjean, Michèle Grandjean, Ueli Hurter. Elle atteint son but principalement de deux manières. Elle octroie d’une part des prêts à taux préférentiels par l’émission d’emprunts par obligations garantis par les immeubles de L'Aubier. A ce titre, elle détient aussi les participations de L'Aubier dans des initiatives partenaires. Elle assure d’autre part la coordination d’ensemble des activités.

L'Aubier Fondation

Créée en 1984, notre 'Fondation de l'Aubier' a pour but de promouvoir la recherche et d’encourager les réalisations à but idéal basées sur l’anthroposophie, avec les résultats qui en découlent pour la fraternité dans la vie sociale, pour la vie morale ainsi que pour la vie artistique et spirituelle dans l'être humain en général.

Son activité ne fait que commencer et s’étend tout d'abord au soutien de la recherche et de la formation sur les sites de L'Aubier. Son conseil de fondation est formé de Marc Desaules, Anita Grandjean (présidente), Michèle Grandjean Cordes, Katrin Hofmann Hurter et Ueli Hurter. Depuis 2004, elle est reconnue d’utilité publique et entièrement exonérée d’impôts directs et de succession. Cela signifie en particulier que les dons à la fondation peuvent être déduits du revenu dans la déclaration d’impôt dans toute la Suisse selon les différentes législations fiscales en vigueur dans les cantons.